Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Eric cherche un emplacement pour accoster sans encombres. Sur la rive, le pêcheur Inuit continue de gesticuler. As-t'il besoin d'aide? Le dérangeons nous? Non, en fait il nous indiquait simplement un endroit pour approcher au plus près de la côte avec Ecotroll.

Nous organisons le débarquement à l'aide de l'annexe, cette minuscule embarcation à boudins qui va nous permettre de gagner la rive avec tout notre matériel au prix de plusieurs allers-retours     (encore merci à Eric).

La journée est déjà bien avancée, et il est temps de faire honneur à nos rations : de la charcuterie et du fromage expédiés de France, agrémentés de Wasa. Nous proposons à Eric de partager notre casse-croûte. L' Inuit, que nous croyions avoir dérangé, tente d'entamer la conversation dans un anglais approximatif. Il nous tend une vertèbre de narval qu'il aurait trouvé un peu plus loin sur le rivage et nous explique qu'il a aperçu un ours blanc dans le secteur une semaine auparavant...pas franchement rassurant quand on s'apprête à passer les 13 prochains jours sous une tente. En fait ce brave homme semble heureux que vous venions rompre sa solitude. En été bon nombre d' Inuits passent leur journée entière à pêcher ou à chasser le phoque, assis inlassablement seuls face à la mer, à attendre d'hypothétiques prises  (on n'en a pas vu un seul durant notre séjour); plutôt un moyen de tuer le temps qui ici  n'a guère de valeur. 

Après ce copieux encas, nous prenons congès d' Eric, et enfin nous nous lançons dans la grande aventure....direction Kap Tobin, petit hameau abandonné situé au bout de la péninsule et que nous gagnons après plusieurs heures de marche. L'atmosphère qui règne ici est particulière, le temps semble figé: une moto-neige a été laissée sur la caillasse en plein milieu du hameau; les maisons sont désertes; Il semble qu'il n'y ait pas eu de présence humaine depuis longtemps. La seule trace de vie est cette meute de chiens enchaînés, des groenlandais, alertés par notre venue (nous apprendrons plus tard que les chiens sont seuls mais le propriétaire vient les nourrir régulièrement).

 Les Inuits ont un rapport plutôt austère avec leur chien. Pour eux, ils ne représentent qu'un outils de travail,  et en été, les meutes sont enchaînées en permanence, vivant dans leurs excréments. Seul les jeunes et les femelles sont laissés en liberté, mais j'en ignore la raison. Justement un petit groupe de quatre chiens accourent vers nous: Une femelle et ses deux magnifiques rejetons accompagnés d'un ''vieux boiteux''. Quelques caresses, et leur cause semble entièrement acquise à la notre, il ne nous quitteront plus jusqu'à notre retour à Ittoqqortoomiit (ils auront d'ailleurs le dont d'agacer Mika au début, mais il ne pourra plus s'en passer!). Nous quittons donc Kap Tobin avec quatre nouveaux amis et poursuivons notre route en longeant la mer.

Lire la suite...

 

http://lh5.ggpht.com/_GeYAyGGqroY/TF-xEfD4HDI/AAAAAAAAD00/yMZbYFStgMQ/s912/RIMG0047.JPG

http://lh3.ggpht.com/_GeYAyGGqroY/TF-xDCbjNnI/AAAAAAAAD0o/6ALOyCTXebY/s640/RIMG0042.JPG 

http://lh5.ggpht.com/_GeYAyGGqroY/TF-xFPmZ5SI/AAAAAAAAD08/yYJkzb-c5Ow/s640/RIMG0052.JPG

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

L' Auteur De Ce Blog

  • Frédéric HUILLET
  • Membre du club Alpin Français.
 Passionné de montagne et de terres polaires.
  • Membre du club Alpin Français. Passionné de montagne et de terres polaires.

 

Présentation

Nous sommes sept à avoir vécu cette aventure unique en terre de Liverpool, ce massif montagneux de la côte est du Groenland. Sept à avoir vécu l' expérience Groenlandaise en totale autonomie pendant ces deux semaines qui resteront gravées à jamais dans notre mémoire. La concrétisation d'un rêve qui a été rendu possible grâce à l'agence Terres Oubliees et surtout grâce à Michael Charavin, notre guide au coeur de cet environnement à la fois grandiose mais si loin de tout...

 

Quand on évoque le Groenland, bon nombre de personnes s'imaginent souvent des vastes étendues de glace parfaitement planes. Si c'est le cas pour 85% de la surface de ce vaste pays de plus de 2 millions de km², il en est tout autrement pour la totalité de la côte groenlandaise, ceinturée par une haute chaine de montagnes culminant à plus de 3700m d'altitude et emprisonnant l'inlandsis, calotte glaciaire de près de 3000m d'épaisseur qui recouvre tout le centre du pays. La population composée essentiellement d'Inuits et de Danois, vit concentrée sur la côte ouest qui bénéficie de températures plus ''douces''. La côte est, plus froide en raison d'un courant descendant du pôle, ne regroupe que quelques villages distants entre eux de plusieurs centaines de kilomètres. 

 

C'est justement sur cette côte est que s'est déroulé notre périple, plus particulièrement dans le LiverpoolLand, massif montagneux situé au coeur du Scoresbysund,  complexe de fjords le plus grand de la planète. Nous avons réalisés deux boucles en autonomie au départ d' Ittoqqortoormiit, petit village de 500 habitants, le dernier village de la côte est. Le poids des sacs étaient d'environ 25kg, et nous avons réalisé au total 12 étapes variant en moyenne de 6 à 8h de marche par jour (la plus longue fut de 10h), enchainant pierriers, névés, glaciers, haute montagne, toundra et torrents glacières. Les déchets ont été rapportés à Ittoqqotoormiit. Les liaisons en avion et en hélicoptère que nous avons effectué au Groenland sont des lignes régulières. Ces lignes sont indispensables aux Inuits, elles sont leur unique lien avec le monde, et permettent d'acheminer en plus des personnes, le courrier et des produits frais complétant ainsi les deux seuls ravitaillements annuels pouvant être fait par bateau (la mer n'est navigable que pendant deux mois en été en raison de la banquise qui est présente le restant de l'année).

 

Ce voyage fut riche de rencontres, d'émotions, et d'imprévus...dans des paysages immenses. Alors fermez les yeux et laissez vous transporter par ce récit.

Bienvenue sur ''la terre des hommes'' (Kaalalit Nunat, nom inuit du Groenland), bienvenue au Groenland...

accédez au carnet de voyage

Recherche

Référencement


Paperblog